fbpx
PUBLICITÉ
Ménopause et andropause

Quatre traitements naturels des bouffées de chaleur

L’huile essentielle de sauge sclarée en cas de sueurs de la ménopause

La sauge est reconnue pour son effet œstrogénique qui compense la baisse hormonale, et pour son action antitranspirante. L’huile essentielle (HE) de sauge sclarée est intéressante si des sueurs importantes accompagnent les bouffées de chaleur. « Je constate dans 70 % des cas une diminution des bouffées de chaleur au bout de 3 à 4 semaines », note le Dr Altherr.

Comment utiliser l’HE de sauge sclarée ? On peut la prendre pure : 1 goutte sur un sucre ou un comprimé neutre, 2 à 3 fois par jour. « Pour éviter les risques de surdosage, on l’utilise diluée, sous forme de gélules ou de solution buvable préparée par le pharmacien », dit le gynécologue.

Prendre 1 gélule ou 15 gouttes (2 ml d’HE dans un flacon de 60 ml d’alcool à 60°) matin, midi et soir. Doubler la posologie si l’amélioration est insuffisante après un mois et faire une pause au bout de 3 mois, avant de refaire une cure si nécessaire. L’HE de sauge sclarée contient beaucoup de phyto-œstrogènes : ne pas l’utiliser en cas d’antécédent personnel ou familial de cancer hormonodépendant.

PUBLICITÉ
Vous voulez enregistrer cet article pour plus tard ? Partagez-le !
PUBLICITÉ

Leave a Comment