fbpx
PUBLICITÉ
Ménopause et andropause

Quatre traitements naturels des bouffées de chaleur

L’homéopathie contre les bouffées de chaleur

Sans aucune contre-indication, l’homéopathie est utile lorsqu’on ne peut prendre aucun traitement hormonal ni phyto-œstrogènes. « Souvent, les bouffées de chaleur ne sont liées qu’à la ménopause et pas à un terrain particulier. Il est donc assez simple d’utiliser les grands médicaments qui correspondent à ce symptôme », note le Dr Christelle Charvet, gynécologue homéopathe. En 2012, une étude a montré que la spécialité homéopathique Acthéane (Boiron) entraînait une diminution des bouffées de chaleur d’environ 37 % au bout de 12 semaines, soit 21,5 % de plus qu’avec un placebo.

  • En traitement de fond, prendre Acthéane, 1 comprimé à sucer 4 fois par jour.
  • « Y ajouter, au cas par cas, Lachesis 7 CH si les bouffées sont surtout nocturnes et s’accompagnent de sueurs chaudes, et Belladonna 7 CH en cas de coups de chaud avec rougeurs », précise le Dr Altherr, 3 granules 1 à 2 fois par jour + 2 autres à chaque bouffée.

Sans amélioration, consulter un médecin homéopathe pour une prescription plus personnalisée.

PUBLICITÉ
Vous voulez enregistrer cet article pour plus tard ? Partagez-le !
PUBLICITÉ

Leave a Comment